quelques remarques sur l'actualité

Publié le par ADC




Les élus de l'opposition du conseil général ont décidé de changer de chef de file. C'est un signe que nos élus souhaitent être éfficaces. Il est vrai que Jean-Mi est super occupé et que François Bonneau a moins de mandats. Souhaitons que cette restructuration permette à l'opposition d'être plus présente et pus audible.

Les parkings relais: Mme le maire -adjoint d'Angoulême reparle des parkings-relais. Ce qui est surprenant c'est que la  personne qui prend les décisions sur les parkings-relais de la ville ne siège pas à la Comaga qui a la compétence des déplacements urbains. Elle dit dans son article être prête sur son dossier, mais attend la Comaga et espère que celle-ci fera la signalisation. Elle dit également que les parkings seront seront accessibles, via une barrière, et cloturés. Cela veut-il dire que le parking du centre commercial de Saint Cybard sera clôturé et ne sera plus accessible aux personnes du quartier et d'ailleurs qui viennent au centre et ou au banques? Je ne suis pas sûr que les commerçants soient ravis de cette décision. Quant au parking de la rue de Périgueux, le terrain appartient à la DDE, donc, je suppose qu'il faut l'acheter. Mais qui l'achète la ville ou la Comaga? pour le moment ce n'est pas dit.

Les grandes promesses de Mr Lavaud pour 2009:

Comme je le disais dans ma dernière rubrique, le maire d'Angoulême présente son budget dans les quartiers.
Il souhaite créer des maisons municipales des sports. Oui pourquoi pas, cela existe ailleurs. Il y a juste plusieurs remarques à cela:
- tous les clubs sportifs de la ville ont une école de sport en rapport avec leur discipline. Cela veut-il dire qu'on ne leur fait plus confiance? Si les clubs sportifs n'ont plus de recrutement, ils meurent.
- tous les centres sociaux de la ville d'Angoulême ont des activités sportives. Cela veut-il dire qu'on ne leur fait plus confiance? Si les centres sociaux n'accueillent plus les enfants, que feront-ils?
Il dit qu'il épaulera les jeunes désireux de partiquer un sport et qui n'ont pas les moyens de s'offrir une licence dans un club. C'est bien, mais on pratique comment. Attendons d'avoir d'autres explications car pour le moment nous n'avons aucun chiffre et il serait
interressant de savoir combien cela coûte.
On crée un pass culture pour permettre au jeunes d'aller aux spectacles à prix réduit. C'est une excellente idée mais comme pour le sport cela reste des intentions puisque nous n'avons aucun chiffre ni aucun budget pour cette opération.

Des liaisons de la STGA dans les quartiers le soir:  Idée très généreuse, mais qui paie. il faut rappeler que la STGA est administrée par la Comaga et non par la ville d'Angoulême et que son déficit de fonctionnement est comblé par la taxe transport que la Comaga récupère des entreprises de l'agglomération. Or cette taxe n'est pas extensible........

Office public de l'habitat (ex OPAC) Philippe Lavaud promet qu'il n'y aura pas d'augmentation de loyers en 2009. C'est louable, mais nous ne sommes plus en période éléctorable où on fait des tas de promesses. Il va bien falloir que l'office équilibre ses comptes et j'espère que nous ne verrons pas de dérives financières se faire jour.

La presse nous dit que la présentation du budget par le maire laisse de marbre les habitants. Au grand dam de celui-ci personne n'a posé de questions ou demandé des explications. Le maire est déçu parce que les commerçants, les responsables de comités de quartier ou les élus de l'opposition ne sont pas montés au créneau. Il reconnait également que "c'est la limite de la démocratie participative". Mr le maire aimerait-il les joutes verbales?

Le centre technique d'aide aux associations(CTAA)  n'est plus. C'est dommage, car il rendait des services et surtout il y a 19 personnes qui se retrouvent sans travail. Il est vrai que cette association avait besoin d'évoluer et que le  directeur était contesté puisqu'il a plusieurs affaires de prudhomme. Mais je crois que ce n'est pas le rôle d'un élu de convoquer les élus du personnel sans le directeur ni le président. C'est ce qui s'appelle de l'ingérence. Je trouve tout à fait normal qu'une collectivité demande des explications à une association qui est logée à titre gratuit par la ville et qui en reçoit une subvention, mais ce n'est pas à la municipalité de diriger, sinon elle l'a transforme pour devenir un service de la mairie.
Il est étonnant de ne pas entendre Mme la première adjointe d'Angoulême sur ce dossier dans la mesure où elle a été salariée de cette association pendant quelques années. Espérons au moins qu'elle est solidaire avec ces anciens collègues.

Dernière remarque pour aujourd'hui. Je trouve un peu bizarre ce qui se passe à Champniers et surtourt l'attitude de certains responsables politique. Avec tout cela il n'est pas étonnant que le public se désinteresse de la politique.

a bientôt

Commenter cet article