LA LIGNE GRANDE VITESSE

Publié le par ADC


La Charente Libre de ce jeudi 29 janvier nous annonce que la Comaga est prête à participer au financement de la future ligne à grande vitesse.
Le Maire d'Angoulême, président de la Comaga a concoqué une réunion extraordinaire de cette instance pour valider cette décision qui rappelons-le devait être prise par les collectivités avant la fin janvier.
Celle-ci honore les élus de notre agglomération.
Il est vrai que cet accord est assorti de plusieurs conditions :
- Elle "exige" une garantie de l'état pour maintenir le même nombre de dessertes à Angoulême (23 aujourd'hui)
- Elle demande à l'état un engagement ferme pour réaliser le programme de développement sur l'achèvement du contournement de Saint Yrieix avec le raccordement de la Vigerie ainsi que la mise à deux fois deux voies de ce qui reste sur la RN10 et de RN141.
- Elle demande que la région Ile de France participe au financement. (pourquoi pas? mais pourquoi uniquement sur cette ligne?)
- Elle plafonne sa participation qui s'élèvera à 12.4M€ en empruntant à taux réduit sur 40 ans.

Que nos chers élus emettent autant d'exigences ne m'étonne pas, cela leur évite , après avoir proclamé haut et fort qu'ils ne voulaient pas financer, d'avaler leur chapeau en changeant d'avis.
Il est à noter que les élus communistes, colistiers du maire d'Angoulême (il en existe encore quelques uns) ont voté contre. 
Espérons que les élus du conseil général, même s'ils seront hors délais, prendrons une décision qui est vitale pour l'avenir et le développement de notre département.

UN AUTRE SUJET QUI MONTRE QUE LES ELUS D'ANGOULEME NE CONNAISSENT PAS VRAIMENT LEURS DOSSIERS

Depuis de nombreuses années, le Club de pétanque,"La petite boule Angoumoisine" organise une grande manisfestation de pétanque appelée: National de pétanque, grand prix de la ville d'Angoulême. Cette manisfestation est programmée tous les ans le dernier W.E de Mars. Elle réunit plus de 2000 joueurs venant de la France entière et plusieurs milliers de spectateurs.
Cette année, elle n'aura pas lieu car la ville d'Angoulême n'a pas pris les décisions au moment où il le fallait. Le président du club a contacté la ville et l'office municipal des sports en Juillet 2008 et a été reçu par le Maire-adjoint qui lui a dit découvrir la manifestation, ce qui est normal, mais ne peut prendre aucune décision. De ce fait une demande d'audience est faite auprès du maire qui l'accepte mais la repousse à chaque fois et qui en fin de compte n'aura pas lieu. C'est dommage.
Le Maire-adjoint chargé des sports déclare dans la presse que le président a présenté sa demande hors délais et que de toute façon, il n'est plus président du club. Il a tout juste confondu le club de pétanque et le club de boules lyonnaises, et c'est dans ce club que le président a démissioné!
A bientôt pour d'autres nouvelles.

Commenter cet article