Joyeux anniversaire Angoulême! ;-)

Publié le par ADC

Cela fait un an que le Maire et son équipe dirigent notre ville d’Angoulême. Ils promettaient d’agir rapidement : « Promettre ce que nous pouvons tenir. Nous commencerons par nous attaquer aux problèmes du quotidien (écoles, crèches, logements, voirie…) qui ne peuvent plus attendre » (Extrait du Journal de campagne du 1er tour). Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

Un an après : beaucoup d’urgences attendent

 

 

  • Le candidat nous annonçait «un plan Marshall pour la voirie »… mais le Maire a préféré renvoyer le directeur des services techniques en Août 2008 sans le remplacer … tandis que les trous, eux, restent.
  • La majorité PS – PC – Verts affichait une réelle ambition pour les piétons et les transports en commun … mais la seule décision sur ce sujet a été de fermer le parking-relais de Chanzy,  sans solution alternative …
  • Tous promettaient « une cité de l’enfance » … à ce jour, rien ne bouge : le nombre d’assistantes maternelles diminue, des familles patientent .. . alors que les places vacantes ont attendu que la première réunion de la commission d’attribution (nouvelle formule) se tienne le 11 mars 2009 …  scandaleux!
  • Les quelques études lancées laissent penser que nous n’avons pas fini d’attendre...

 

Un an après : des abandons problématiques

 

 

  • Le premier geste du Maire : lancer la rénovation de son bureau et de la salle à manger au lieu de ravaler la façade de l’hôtel de ville .. . vous avez dit "bling-bling"?
  • Le National de Pétanque, compétition de renom de niveau national, n’aura pas lieu … s’agirait-il d’un sport trop populaire ?
  •  Le choix d’installer le grand stade à Ma Campagne ne permettra pas d’y organiser des compétitions nationales … et fera perdre des subventions, ce qui est regrettable en période de disette budgétaire.
  •  Quant à la « Cité des Festivals » … Ludoland est mort! … 

 

 

Un an après : quelle méthode de gestion ?  

 

 

  • Il ne devait pas y avoir de « chasse aux sorcières » mais, seulement 12 mois plus tard, seuls deux cadres supérieurs sur 8 sont encore en fonction …
  • Nombre d’agents municipaux sont surpris d’assister à des réunions de service organisées sans leur responsable. Beaucoup de centralisation, peu de confiance .. . et une terrible lenteur pour décider ;
  • Pas un habitant n’aura échappé à la promotion de la « démocratie participative », qui se révèle approximative, mais pas une famille n’aura pu trouver de service d’accueil pour les enfants lors des grèves. Drôle de façon de participer à la démocratie...

 

Quelques annonces seront peut-être faites lors du vote du budget le 31 mars prochain... Après avoir mis en scène un magnifique scénario du type "j'sais pas faire un budget mais finalement je sauve la situation"... Nous vous donnons à nouveau rendez-vous à cette occasion pour faire le point.

 

Publié dans Vu d'Angoulême

Commenter cet article