un maire courage? ... attention: propagande!!!

Publié le par ADC

Pour justifier la suppression de l’abattement de 15% sur la taxe d’habitation, Philippe Lavaud a invoqué le courage politique. Mais il en donne une illustration peu glorieuse...

En quoi est-il courageux de menacer en public un élu de l’opposition et de dénigrer une élue de sa propre majorité qui ose s’abstenir ?

En quoi est-il courageux de reporter une conférence de presse et de s’exprimer après le conseil municipal pour pouvoir essayer de corriger son image ?

En quoi est-il courageux d’avoir préparé cette décision dans le secret ?

En quoi est-il courageux pour un maire socialiste d’augmenter les impôts ? Cette recette est connue. Elle a été appliquée par Michel Gourinchas cette année à Cognac.

Une décision courageuse aurait été d’examiner les dépenses de fonctionnement qui peuvent être réduites. Il eut été plus responsable de faire une analyse impartiale de la situation financière de notre ville en rappelant que si la marge de manœuvre est faible cela s’inscrit dans une histoire longue de nos finances publiques qui ne peut être réduite à la gestion de l’équipe Mottet. Une telle présentation aurait eu le mérite de ne pas diviser une nouvelle fois les Angoumoisins.

Il eut été plus responsable de ne pas s’en prendre une fois de plus à l’Etat. Que signifie « faire payer l’Etat » alors que l’Etat c’est chacun d’entre nous ? Le maire renierait-il la tradition républicaine ?

Il eut été surtout plus responsable d’admettre la réalité. Les recettes communales ne permettent pas de mener à bien tous les projets annoncés pendant la campagne électorale.

La balance entre ces projets et les recettes disponibles aurait nécessité un vrai débat dans le cadre du débat d’orientation budgétaire pour l’année 2010. Ce débat est désormais faussé : les recettes viendront s’adapter aux dépenses. Une bonne gestion voudrait que ce soit l’inverse.

Au lieu de tout ceci que nous propose notre "Maire courage"... la lecture du site internet municipal démontre la mascarade.

1/ des comparaisons fallacieuses... pour un peu on pourrait rêver: Angoulême serait la Préfecture de notre région ayant la plus faible imposition! mais les chiffres utilisées sont des moyennes qui ne font aucun cas des autres taxes locales et qui font l'impasse un peu vite sur la valeur des logements d'Angoulême... après tout, les habitants de Puymoyen payent davantage de taxe  d'habitation que ceux d'Angoulême... qui en est vraiment surpris? On confond tranquillement la pression fiscale et le potentiel fiscal. Le premier se mesure par un taux (avec ou sans abattement...) lorsque le second chiffre une recette.

2/ des opérations camouflages totalement scandaleuses. On peut en effet proclamer du courage et faire feu de tout bois pour déguiser la réalité... le site municipal, devenu instrument de propagande du PS local, nous explique ainsi
que "Par contre, nous avons maintenu l’abattement pour charge de famille à 10 % pour un et deux enfants et à 15 % à partir du 3e enfant"!!! Cela paraît sympathique mais les angoumoisins aimeraient aussi savoir que le courage de cette mesure est bien limité puisque cet abattement est obligatoire!

3/ des affirmations d'un sans-gêne révoltant, toujours sur le même site, notre équipe municipale nous annonce deux merveilles: "Dans l’élaboration de notre budget pour 2010 nous verrons comment nous agirons sur les taxes sur les ménages en proposant une diminution du taux de 1 % des 3 taxes"... une promesse qui n'incite pas à beaucoup de confiance et qui semble bien paradoxale après toute l'énergie déployée pour nous expliquer que les augmentations d'aujourd'hui sont incontournables...
mais quitte à être sans foi ni loi, autant aller jusqu'au bout: nos élus ont "créé
un nouvel abattement de 10 % qui bénéficie aux personnes handicapées"!
 Que les personnes en situation de handicap se rassurent: elles vont voir leur taxe baisser? non, vous avez lu trop vite: elles vont avoir un abbattement de 10%... mais sans préciser qu'elles avaient un abbattement de 15%
auparavant!


Tous ces éléments suffisent à prouver que P.Lavaud a choisi une posture de communication qui ne résiste en rien à l'analyse.
On peut choisir d'augmenter les impôts. C'est toujours un choix possible. Pour Angoulême nous pensons que c'est un choix périlleux et nous alertons les angoumoisins sur les mensonges répétés de notre maire.

Quant à lui, nous l'invitions à reprendre son calme, à cesser les intimidations et les menaces... et à méditer cette citation d’Aristote qui semble sur-mesure: « Parfois on prend pour du courage la colère que l’on confond avec lui ; on prend pour des hommes courageux des gens qu’elle seule anime, comme elle emporte les bêtes féroces quand elles se jettent sur ceux qui les blessent » (Ethique à Nicomaque, III, 9 et 10).
CQFD!

Publié dans Vu d'Angoulême

Commenter cet article