Livre Blanc sur le développement économique - introduction

Publié le par ADC

Ce livre blanc est une invitation.

Au fil de nos rencontres, nous avons été frappés de constater combien la Charente est en attente. Certains attendent l’homme providentiel « qui aura l’autorité nécessaire et des relais à Paris », d’autres attendent le déluge, tant ils ont cessé d’espérer. Nous ne croyons pas à la première solution, qui permet trop facilement de s’exonérer de ses propres responsabilités. Et nous refusons la seconde option qui laisse à penser qu’un destin maléfique frappe notre département.

Nous lançons donc une triple invitation.

Invitation à débattre tout d’abord, tant il est vrai que nous sommes face à des choix cruciaux et que ceux-ci méritent d’être regardés en face. Notre association n’est pas un parti, elle a donc eu plus de facilités pour analyser les choses sans tomber dans le schéma déformant du droite contre gauche. Les faits sont là. On peut les compléter ou les préciser, il nous semble difficile de les refuser… et il serait tragique de ne pas les voir.

Invitation à voir dans notre période de mutation et de réforme une occasion de tremplin. Réforme des collectivités, arrivée de la LGV, grand emprunt, plan de relance… les lignes peuvent bouger et nous donner quelques leviers d’actions. La crise actuelle tant économique que financière a de fortes conséquences sociales qui peuvent encore peuvent s’aggraver dans les prochains mois. Ceci impose une prise de responsabilité plus forte pour que chacun prenne toute sa part des virages qui doivent être pris.

Invitation à ne plus baisser les bras et à poser des choix clairs. La vraie question de fond est celle-ci : veut on, ou non, fixer et développer l’activité économique en Charente ? peut-on penser développer de l’emploi sans rendre notre territoire attractif ? peut on encore se permettre des choix budgétaires qui ne soient pas prioritairement guidés par la recherche de création d’emploi pour les Charentais ? Il nous semble qu’au-delà de toutes les différences de sensibilités, il est possible de rassembler une large majorité des responsables économiques, sociaux et politiques du département sur cet objectif : « donnons nous les moyens de créer de l’emploi en Charente ! ».

 

Pendant plus d’un mois, nous avons pris le temps de pointer les aspects les plus significatifs de ce qui fait le tableau de notre département. Nous avons rencontré plus de cinquante personnes qui ont une compétence particulière pour analyser les solutions envisageables. Peu d’institutionnels mais des responsables de terrain. Des personnes libres de leur propos du fait de la confidentialité que nous leur assurons.

Notre livre blanc ne constitue pas un travail exhaustif ou définitif. Nous avons ainsi choisi de ne pas traiter ici les questions qui, participant au le développement économique, relèvent de compétences et d’organisation très spécifiques : agriculture, formation, commerce. Il y a sûrement, par ailleurs, un angle de vue trop angoumoisin pour refléter toute la Charente, il y a sûrement des oublis et des approximations. Nous sommes prêts à tous les compléments et rectificatifs. L’important est que le débat existe et que la Charente choisisse de se donner un avenir

Commenter cet article