Zone des montagnes : retour sur terre...

Publié le par Jean-Philippe POUSSET

Le chef d'entreprise comme il se plait à se décrire vient d'être terrassé par les filles et fils des petits commerçants et en premier lieu les épiciers….

 

A force de nous vendre sa société de surconsommation qui n'est même pas desservie par son Busway, Philippe LAVAUD en a oublié l'essentiel : le poids des femmes et des hommes du Grand Angoulême que j'appelle à la  mobilisation et au rassemblement contre la politique du  pire.

 

Il est facile d'investir près de 10 millions d'euros avec de l'argent public, c'est-à-dire notre argent, pour aménager une zone qui va nourrir des sociétés multinationales qui se moquent de la Charente et de leurs futurs salariés qui sont en général sous payés.

 

Il oublie également l'équilibre qui fait la force d'un territoire, le déséquilibre profitant toujours au plus fort.

 

Il oublie surtout l'intérêt général, ce qui est le plus grave, dès lors qu'il a été élu pour le soutenir.

 

Il nous a vendu plus de places de crèche, plus de logements sociaux, des équipements publics profitant au plus grand nombre, la défense des festivals. Au lieu de cela, nous aurons le droit de tous prendre nos voitures, venir s'empiler le Samedi, dimanche et jours de fêtes, dépenser l'argent à crédit, polluer un max, produire des déchets, mal se nourrir, aller voir le dernier blockbuster américain dans le mega cgr…..bref la vie rêvée selon Saint Philippe!!!!

 

Alors mobilisons nous il est encore tant.

Publié dans Vu d'Angoulême

Commenter cet article