Mensonges et Communication...

Publié le par Vincent YOU

2ans.png Déjà deux ans !

 

La ville est elle transformée ? la cité des festivals est elle en vie ? fait-il bon vivre chez les Valois ?

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que les entretiens avec le maire d’Angoulême que publie la presse locale (ici et ) constituent une nouvelle illustration très claire de sa stratégie : communiquer, encore communiquer et toujours communiquer pour mieux cacher la réalité.

 

Sur le fond vous n’apprendrez rien. Le maire reprend exactement les mêmes propos que lors d’un précédent entretien du mois de janvier. Il ne s’est donc rien passé depuis dans notre ville.

 

Mais retenez d’abord une chose : son bilan est formidable. Son comité de soutien se méprend sur les actions qu’il a engagées (la dernière fois, il accusait le PS des « petites personnes », entendez l’ex-secrétaire de section qui va bientôt siéger dans la belle équipe…). La communication entre les différents membres de la majorité municipale semble être au mieux, sauf cas de « convenances personnelles » (entendez de désaccords sur le fond comme sur la méthode)… Les Verts n’ont rien compris à la politique qu’il menait. Le maire se demande d’ailleurs ce qu’ils attendent de plus et les invite à aller voir son bilan de plus près… il leur faudra cependant un peu de temps encore pour arriver enfin à élaborer l’agenda 21, lancé il y a deux ans. Deux ans et toujours rien si ce n’est peut-être une étude. La nouvelle spécialité de notre ville.

 

Quant aux observateurs extérieurs qui s’interrogent sur le contenu de sa politique, ils ne peuvent pas comprendre car ils appartiennent à la « génération zapping et micro-ondes ». Bref il est difficile d’avoir le droit de porter un regard critique sur la politique du maire. 

 

Vous retrouverez également le mensonge, affirmé avec aplomb dans ces entretiens comme dans les documents officiels, concernant la baisse des impôts:  "On n'a pas augmenté les impôts" !!! Ceux qui liront leur feuille d'impôt vont donc être sujets à hallucination? Pourtant nous rappellerons une nouvelle fois les chiffres qui ne prêtent à aucune discussion : la taxe d’habitation va rapporter cette année 10 381 330 euros alors qu’elle rapportait en 2009 9 098 338 euros, soit +1,3 millions d’euros. Si les bases avaient seulement subi l’augmentation de 1,2% décidée par l’Etat, il aurait fallu appliquer, pour obtenir cette somme, un taux de 20,78%, soit une hausse de 12,75% !!!  Donc LES IMPÔTS AUGMENTENT !

 

Mensonge aussi lorsqu’il nous explique que le budget pour la voirie a été multiplié par deux, alors qu’il s’agit d’un jeu d’écriture : on cesse les travaux de rénovation des ponts et ouvrages d’art et on fait comme si l’addition avec la ligne voirie était une augmentation. Pourtant...

1 000 000 + 200 000 = 1 200 000 + 0  … il n’y a aucune hausse à proclamer !

 

 

Vous n’échapperez pas enfin aux principales réalisations de ces deux ans, toujours les mêmes qu’en janvier, et faisant déjà partie du bilan de la première année, à savoir l’école des sports, l’accès à la culture et le goûter des enfants. C’est la trilogie dont il paraît « on lui parle au quotidien ». Nous serions curieux de savoir qui se cache derrière se « on » car il nous semblait que les préoccupations des Angoumoisins portaient sur d’autres sujets comme la sécurité ou la propreté.  

 

En revanche sur la forme, et c’est le seul intérêt de cet entretien, on pourrait se croire dans « Rire et chansons » spécial communication politique. Le ton était donné avec la présence à ses côtés de sa directrice de cabinet et de sa chargée de communication. .. les adjoints apprécieront !

Le maire s’est fait plaisir en employant quelques expressions à la mode comme « faire le buzz », sans doute pour s’assurer une certaine autorité auprès des jeunes. Il est vrai que ces derniers temps, le maire a à plusieurs reprises fait le buzz… Voilà donc un maire très tendance puisqu’il a retenu que chez les peoples, faire du buzz consiste à faire du bruit médiatique pour gagner en notoriété, la tonalité des propos rapportés par la presse important peu… Tendance peut-être… mais néfaste pour Angoulême sûrement !

 

Surtout chacun y apprendra que le maire se rend à vélo à la mairie et salue les agents « qui balaient et qui nettoient ». On appréciera la subtile distinction entre ces deux catégories de fonctionnaires qui montre une véritable connaissance de leur métier. Est-il possible de faire plus démagogique ? Est-il nécessaire de relayer auprès du grand public ce qui devrait être une évidence pour un employeur ?

Il est vrai qu’il n’a pas eu la même attention à l’égard de tous les agents municipaux….  

 

Après la lecture d’un tel entretien il nous paraît plus que nécessaire de rétablir certaines vérités. C’est la raison pour laquelle nous vous donnons rendez-vous ce week-end sur les marchés d’Angoulême.

L’abstention du dernier scrutin a montré que les Français ne veulent plus de politique qui n’est sur le terrain de la vie quotidienne que le temps d’une campagne électorale… c’est pourquoi nous continuerons notre action. 

 

Les Français désespèrent et le clan du Maire se lézarde, ce n’est pas maintenant qu’il faut fléchir !

 

Publié dans Vu d'Angoulême

Commenter cet article

scully 27/03/2010 23:55


Sa majesté le grand forgeur d'illusions dans toute sa splendeur!!!

Hypnotisés par le monde des apparences certaines personnes obscurcissent, polluent et empoisonnent l'atmosphère (d'un lieu ou d'une ville par exemple) au point de créer par leurs émanations des
désordres irréparables.